La france dans l’union européenne

Dès la signature de ses traités fondateurs, l’Union européenne a consacré une attention
particulière à l’établissement de statistiques fi ables et comparables entre États membres. Une
informationde qualité est en effet nécessaire pour que s’épanouisse le débat démocratique.
Ces statistiques ont accompagné la construction de l’Union européenne et se sont enrichies
progressivement avecl’élargissement du domaine communautaire. Depuis une dizaine
d’années, une nouvelle étape a été franchie avec la mise en place d’indicateurs statistiques
« structurels ». Ils permettent d’évaluer laprogression de l’Union vers les cibles ambitieuses
qu’elle s’est fi xées dans les domaines économique, social et environnemental.
Éclairer le citoyen européen sur les changements que vivent nos sociétés, telest l’objectif du
présent ouvrage. Il s’appuie pour ce faire sur les données publiées par Eurostat. Présentées
sous forme de tableaux et graphiques, ces données illustrent à la fois l’unité et ladiversité
des pays de l’Union. Elles sont complétées par de courts commentaires qui s’attachent aux
traits les plus saillants de l’ensemble européen.
Sans être exhaustif, « La France dans l’Unioneuropéenne » embrasse de nombreux domaines
de la statistique européenne. Les statistiques rassemblées dans cet ouvrage permettront aux
lecteurs, nous l’espérons bien, de corroborer certainesintuitions judicieuses, ou tout au
contraire de renoncer à des préjugés injustifi és. Ils découvriront par exemple que, parmi les
jeunes âgés de 20 à 29 ans, la part des diplômés de l’enseignement supérieuren sciences
et en technologie est sensiblement plus élevée dans l’Union européenne (12,9 pour mille)
qu’aux États-Unis (10,6 pour mille).
À travers ses différents chapitres, cet ouvrage illustretout à la fois les progrès réalisés par
l’Union européenne et le chemin qui reste encore à parcourir. Il en va ainsi, par exemple,
des objectifs de la stratégie européenne pour l’emploi. On…