Synthèse sur la guerre froide de 1946 – 1989

La guerre froide 1946 1989
Texte de synthèse
Dès 1947, la rupture entre les alliés de la seconde guerre mondiale est consommée. La division du monde en blocs antagonistes dominés l’un par l’URSS, l’autre par les États-Unis est une réalité. Entre les deux blocs s’installe un climat de ni guerre, ni pris qu’on appellera guerre froide. Le progrès du communisme amène alors des États-Unis a proposéà l’Europe un plan d’aide économique (plan Marshal) et une alliance militaire (OTAN) conclu en 1949. L’Allemagne de l’Ouest (RFA) y est rapidement intégrée. La riposte de l’Union soviétique ne se fait pas attendre, l’Allemagne de l’Est (RDA) et les autres démocrates populaires s’associent dans une alliance par le pacte de Varsovie (1955).
Le blocus de Berlin ouest par les soviétiques (48-49) et laguerre de Corée (50-53) font craindre le pire. Après avoir de Staline (1953), la théorie de la coexistence pacifique s’impose peu à peu. Protégés par leur arsenaux nucléaires, les deux supergrands renouent le dialogue est temps de négocier une limitation des armements. Mais le de Berlin (1961) et la crise de Cuba (1962) font successivement monté la tension. Les confier au Proche-Orient où lesdeux parties sont appuyées par les grandes puissances mais chaque fois la paix du monde en danger.
En 1975, la signature des accords d’Helsinki suscite de grands espoirs. Mais États-Unis sortent affaibli et humilié par l’échec de leur intervention au Vietnam (1973) et à la chute de leur principal allié au Moyen-Orient, le Shah d’Iran (1979) tandis que l’URSS se glorifie des succès idéologiquesmarquants en Afrique et en Asie et renforce son dispositif de fusées nucléaires.
Sous l’impulsion de leur président Ronald est bien (1980 – 1988), les États-Unis renforcent leur potentiel et de Woody le jeune homme sans négliger pour autant les propositions d’ouverture de M. Gorbatchev. Parmi les problèmes qui menacent encore la paix du monde, celui de l’Afrique du sud reste momentanément sanssolution.
Le plan Marshal (juin 1947)
les USA offrent l’assistance pour la reconstruction matérielle et le redressement financier de tous les pays européens à des conditions particulièrement avantageuses. Seuls les pays d’Europe occidentale l’adoptent.
Pacte de Varsovie (1956)
alliance militaire de sept pays communistes (URSS, Bulgarie, Allemagne de l’Est, Hongrie, Tchécoslovaquie, Roumanie etPologne) le pacte de Varsovie et la république soviétique a l’OTAN. Il permet de contrôler l’URSS surtout le bloc de l’Est. L’armée intégrée du pas être anglais exclusivement par des maréchaux soviétiques ; cela implique aussi une présence de plus de 600 000 soldats soviétiques dans les pays membres.
Coexistence pacifique
elle est contestée par Mao Tsé toung qui accuse l’URSS de s’entendre avec lesÉtats-Unis et de rail ainsi la révolution prolétarienne. En fait, c’est surtout la crainte à une guerre atomique qui amène peu à peu les États-Unis et l’URSS à se rapprocher. On parle d’équilibre de la tonale lors de la conclusion à un traité sur l’arrêt des expériences nucléaires non souterraines (août 1963) et d’un traité de non-prolifération des armes nucléaires (1967)
le blocus de Berlin 1948 –1949
l’espace allemand est un enjeu majeur pour la guerre froide. À la fin de la guerre 40-45, l’Allemagne est séparée en quatre : français, britanniques, américaines et soviétiques. Les trois premières salies ensemble contre l’URSS. L’URSS de préserver de Berlin dans la zone soviétique et donc le 26 – 06 – 1948, les soviétiques bloquent les secteurs occidentaux de Berlin. Toutes les voiesterrestres et maritimes sont fermées vers Berlin, ce qui entraîne la création d’un port aérien par les occidentaux pour pouvoir ravitaillés la partie ouest de Berlin.
Causes :
* USA, britanniques et français décident de créer une organisation commune pour leur zone.
* Abandon par la France des projets d’un « super Versailles » remplacé par une politique de réconciliation avec l’Allemagne…