Chateaubriand, « l’homme n’a pas besoin de voyager pour s’agrandir »

« L’homme n’a pas besoin de voyager pour s’agrandir »
Chateaubriand XIXème siècle

Introduction

? Définition du mot voyager = sens figuré = dépasser sa propre vision du monde, s’enrichircontact des autres…
? Présenter le sujet
? Poser la problématique

Annonce du plan

I Les voyages forment la jeunesse
II On peut voyager par l’esprit et s’agrandir sans voyager physiquementProverbe arabe : « Voyage, tu découvriras le ses des choses et la valeur de l’homme »

I Les voyages forment la jeunesse

a) Découverte d’autres peuples, culture

? Déplacement physique quiimplique l’ouverture sur autrui
? Acquisition de la notion de tolérance
Ex : Voyages au XVIIIème siècle = mission scientifique – découverte du monde
(cf Bougainville

b) Apprendre sur soi-même? Voyages Erasmus ou scolaires = formation intellectuelle
? Voyages humanitaires = Haïti, Inde…
? Acquisition de l’autonomie = sortie de rite initiatique
Ex : Le film L’auberge espagnole de C.Klapisch

c) Les voyages ne permettent pas toujours de s’agrandir

? Tourisme au milieu de la pauvreté locale
? Pollution engendrée par le tourisme
? Voyages au Moyen âge = pèlerinage oucroisades sanglantes = contraire de la tolérance
? Voyages = colonisation = Colomb et la découverte des Amériques
? Odyssée d’Homère = périple difficile d’Ulysse et au bout du compte, personne ne lereconnaît plus car il a changé
Ex : Candide de Voltaire : le bonheur final dans la métairie après toutes ses pérégrinations :
« il faut cultiver son jardin » = le bonheur est chez soi !

II Levoyage de l’esprit

a) Le voyage littéraire

? « Invitation du voyage » de Baudelaire = le voyage par l’imagination et la rêverie + les paradis artificiels avec lesquels s’évadent les poètesmaudits = fuite de la société.
? Les récits de voyages : Marco Polo, Le livre des merveilles, Defoe, Robinson Crusoé…
Le livre offre un voyage dans l’espace et le temps = science-fiction, romans…