Rapport d’activité

Introduction :

Le présent rapport que nous vous proposons s’inscrit dans le cadre de l’audit opérationnel des structures de l’entreprise. Par le biais de cet exposé, nous nous efforçons, dans un premier lieu, de décrire la démarche poursuivie pour se faire une opinion.
En second lieu, cette contribution si modeste quel soit, met l’accent sur le fonctionnement des structures de l’entreprise,la qualité de l’information en circulation, et surtout la façon dont elle est traitée cette dernière. Une description du système de fonctionnement de l’entreprise, permettra de comprendre le rôle de chaque fonctionnaire de l’administration.
Et enfin, on a formulé quelques recommandations pour chaque structure de l’administration par cycle et par fonction, pour consolider les efforts del’entreprise, permettant une gestion rationnelle des moyens financiers, productivité de la masse salariale, analyse de la rentabilité des opérations financières, et assurer une bonne compétitivité sur le marché de bâtiments et travaux publics.
I- Définitions :
1- Définition de l’audit opérationnel :
L’audit opérationnel est un processus de contrôle, qui consiste à juger la manière dont les objectifssont fixés et atteints. Il a pour tache à déceler des défaillances du système de gestion et prévenir les risques que l’entreprise peut encourir de la politique qu’elle a met pour se développer. Il permit aussi d’évaluer le fonctionnement des structures de l’entreprise par rapport aux normes et procédures de gestion reconnues dans la profession.
Le respect des procédures et la recherche de leursaméliorations, permettent de réduire les risques de l’entreprise.
2- Définition des objectifs de l’entreprise par l’entreprise :
Le responsable de l’entreprise (président directeur général), cherche à évaluer par le biais de cet audit opérationnel le fonctionnement des structures de son entreprise par rapport aux règles et normes de gestion. A Identifier les défaillances du systèmede circulation d’information entre les services de l’administration, et enfin de proposer les axes d’améliorations possibles pour arriver à assurer une bonne rentabilité de l’entreprise et répondre aux exigences du marché en matière de la qualité, délais de livraison des projets.
3- Objectifs des auditeurs :
En plus de la conformité des opérations courantes par rapport aux procédures et règlesde gestion administrative. Nous nous sommes beaucoup concentrés sur la rentabilité des activités (béton, menuiserie, projets). Car celle-ci est une clé de succès des entreprises pour retrouver la compétitivité sur le marché.
II- Démarche générale poursuivie :
Elle se base sur les interviews avec les différents responsables et opérateurs, consultation des documents existants dans desentreprises, analyses des systèmes opérationnels.
La visite des lieus de travail (magasin, ateliers, et chantiers), nous a permet de recenser les tâches opérationnelles et les différents cycles dans l’organisation de l’entreprise.
Pour effectuer tous ces travaux, on est resté deux semaines à temps plein sur les lieus de l’entreprise, à raison de deux jours par service. Où, nous avons passés enrevue toutes taches qu’ils effectuent au quotidien.
Et en fin, pour la rédaction du rapport, nous avons optés pour une analyse critique de ces mêmes opérations en matière d’informations financières que les différents services produisent, traitent, et synthétisent. Donner à notre rapport une conclusion, qui permettra à

l’entreprise de cerner les insuffisances de sa gestion qui ont empêchéesd’atteindre les objectifs des dirigeants en rentabilité, productivité, et compétitivité.
Prise de connaissance générale de l’entreprise :
La phase de prise de connaissance est importante lors d’une première intervention durant laquelle l’auditeur opérationnel n’a pas une connaissance suffisante de l’entreprise.
Cette phase doit être conduite directement et personnellement par les…