La poésie n’est-elle qu’un jeu avec (sur) les mots et le language?

Sujet :La poésie n’est-elle qu’un jeu avec (sur) les mots et le language?

I : Certes la poésie est un jeu avec le language

1) Jeu sur les sons
Denombreux poèmes jouent avec sur les sonorités comme par exemple les assonances, allitérations, rimes, refrains ; pour différents objectifs :
– l’humour, lafantaisie –> « Si tu t’imagine »s, de Raymond Queneau : il joue sur les sons en transformant le language écrit en language oral
– créer une musicalité –> « Unhémisphère dans une chevelure », de Charles Baudelaire : une douce musique est créée par les allitérations en [m], [p] et [b] et les assonances en [ã]
– créer des harmonieimitatives –> « Spleen », de Charles Baudelaire : allitérations en [k] et [t] dans le 4ième quatrain

2) Jeu sur la mise en page
Un poème n’est pas présentésur une page comme un roman.
Exemples :
– « Le poète et la Cigalle », de Tristan Corbière où le mot « IMPRIME » est écrit en lettre d’imprimerie
– lescalligrammes d’Apollinaire (quand les mots dessinent ce que dit le poète) comme « Le Boxeur »

3) La poésie comme language différent du language quotidien : le jeu surles mots
Les poètes jouent sur les mots en utilisant des mots qu’on emploi pas tous les jours. Le poète refuse les règles ordinaires de l’expression quotidienne; détournement des lois du language social.

II : Les différentes fonctions de la poésie

1) La poésie comme expression des sentiments et de la subjectivité2) La poésie peut aussi être didactique, faire passer un message moral, social ou politique
3) La poésie fait rêver le lecteur, l’entraîne vers l’inconnu