Etude de marché détergent

|- L’enseigne 8 à Huit |
|8 à Huit est une enseigne du groupe PROMODES. Créé en 1977, le concept 8 à Huit repose sur un principe de franchise volontaire de commerces alimentaires de proximité. Aujourd’hui, l’enseigne |
|estreprésentée par 1 000 magasins en France. |
|8 à Huit atteste de l’ambition du groupe PROMODES de prendre en main et d’organiser la commerce alimentaire de proximité en France. |
|Cetteambition se traduit sur le plan marketing par un travail de mise en adéquation de l’offre commerciale des magasins avec les nouveaux besoins des consommateurs ; sur le plan publicitaire,|
|par l’affirmation d’une identité de marque suffisamment forte pour porter et accompagner le développement de l’enseigne. |
|L’agenceAPACHE CONSEIL est en charge des destinées publicitaires de l’enseigne depuis le 1er janvier 1993. |
| |
|2 – 8 à Huit etson environnement |
|Le marché du commerce alimentaire de proximité connaît un nouveau développement avec des enseignes qui se structurent : Casino, Shopi, 8 à Huit, Spar, Comod, Cali, Coccinelle, Franprix, Atout |
|Heure, face à la trèsforte concurrence des hypers et des supers et à l’expansion des « Conveniences Stores » de type américain (pétroliers). |
|Ce renouveau du commerce de proximité correspond à l’évolution de la consommation (recentrage, cocooning), à l’expansion des clientèles mono-ménage et plus généralement à la disparité des |
|typologies de consommateurs(ruraux, urbains, péri-urbains…). |
|Sur ce marché, 8 à Huit dispose d’atouts majeurs : |
|· la puissance du groupePROMODES, |
|· l’ancienneté de l’enseigne (1977), |
|· une implantation nationale,|
|· 800 points de vente en 1992 (1 000 points de vente en 1994), |
|· un chiffre d’affaires enprogression. |
|L’enseigne souffre de points faibles qu’il convient de gommer : |
|· une notoriété encore insuffisante,…